Lecture,  Non classé

Et si on expliquait aux hommes ce qu’est le SPM?!

Coucou les ami(e)s, j’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui il est temps je crois de parler de ce SPM et de l’expliquait à vous mes chers messieurs. Je vois bien la tête des hommes la tout de suite  et de ce que certains d’entre eux se disent!! «  Mais de quoi elle nous parle?! Ces quoi sa le SPM ? Et en quoi sa nous regardes ? »

Le SPM mes cher messieurs est le syndrome prémenstruel chez les femmes !! Oui nous, qui subissons chaque mois cette merveilleuse période !! Et non, on ne parle de nos cycle mais bien du PRE-cycle…

Et il est temps ,je crois, de vous l’expliquait car il faut faire face à cette fatalité : les hommes n’ont aucune idée de ce qu’est ce f…  syndrome prémenstruel ! Car même si certains hommes ont, bien sur, une idée de la chose, entre ceux qui ne la prennent pas aux sérieux, ceux qui n’ont rien remarqué alors que sa va faire 5 ans qui sont avec leur chérie et ceux qui le voient arrivée de loin et prenne pour le coup une distance de protection décevante, il faut quand même constater qu’ils n’ont pas compris quoi que ce soit ou bien que savoir faire, oui oui je parle bien de lui être agréable !!

Après plusieurs question au hommes, vous parlez de douleur, du fait que les femmes sont chiantes, énervé, vous remarquez un changement de comportement certes, ah et bien sur la monté de libido !!

Mais mes cher messieurs, il faut savoir que ce syndrome est notre moment de grande malade. Vous savez un peu comme quand vous vous coupez un petit bout de peau et qu’il faut veillez sur vous pendant au moins 24H au cas ou vous seriez à l’article de la mort….

Bon pour faire simple, quelques jours avant que les hormones chutent, provoquant l’arrivée des « anglaises » en elle mème, les hormones sont à leur pleine puissance et sa fou un des ces bazar dans le système.

Et elle se traduit par de multiples façons :

-la première version « tension » : on se sent comme habité par une force terrible, parcouru d’un brouillement intérieur, de tremblement, on est comme branché sur secteur, qui s’exprime par une crise de ménage intense ou par la meilleure des façon pour certaines, la libido !!

  • la deuxième version «  irritabilité » : la plus connue de tous, là ou ce surplus d’énergie se transforme en mou, colère, impatience, agacement et ou le partenaire devient notre exutoire de ce trop plein hormonal. Et il est obligatoire que notre homme comprenne que ce n’est pas personnel, que même si il avait posé le bol à la bonne ou mauvaise place, il s’en serait de toute façon pris plein la façade.
  • la troisième version «  éponge » : on a l’impression d’être une grosse éponge, lourde, lourde, … Corps qui gonfle, merci la rétention d’eau, jambes lourde, fatiiggguuueeee, sensation d’être paumé, à bout. La moindre réflexion ou reproche peut partir en larme directe.

Bref, les hommes bien attentionné vous aurez compris qu’il faut chouchouter votre chérie dans ce tsunami hormonal…

-la quatrième version «  SOS médecin » : la version la plus pénible ! Les maux de ventre sont tellement intense qu’on lutte pour se lever, migraine à gogo.. On est obligé de se mettre en mode hibernation et attendre que sa passe..
Bien sur il y a des femmes qui ne subissent pas, ou presque, ce genre de symptôme mais pour d’autre au contraire ces l’ENFER sur terre !!

Alors amis hommes, que faire face a votre femme alias furie/petite chose craintive/mourante/à l’ouest que vous avez devant vous ?

  • Écoutez la. Un bon vieux truc et simple quand même. Prenez là au sérieux et simplement demander lui de vous aidez. Proposez lui un bon bain, un massage, une bouillotte, un film ou de vous en allez loin loin loin très loin bref laissez lui le choix mais soyez présent.
  • Ne prenez pas tout pour vous ! Vous ne voyez pas que votre femme est aux prises avec sa propre animalité et que son corps ne lui appartient plus.

-Calmez là ! Qu’elle soit au bord de la dépression ou de la crise de nerf, vous pouvez l’aider ! On sort la carte du câlin, viril, rassurant de celui qu’on rêve toute «  je suis là ma chérie, je comprend que tu ne m’en veux pas, je ne t’en veux pas, je t’aime quand même… »

Je ne voulais pas vous sortir la liste des symptôme mais au final si ! Pour que vous compreniez sa souffrance.

Qui sont donc : maux de ventre, bouffer de chaleur, mal de tête, déprime, seins gonflé, jambe lourde, fatigue, etc. Mais sachez donc que si votre petite amie/ femme se « plaint » c’est sans doute parce quelle endure la chose et souffre. Et que ces rarement deux fois pareil je vous rassure, parfois on aura rien, parfois sa peut être la version 1, puis 2, etc.. ou inversement et aléatoirement..
Bon en même sa ne dure que deux jours ensuite on attend patiemment que les anglaises débarques !

Et si vous avez de la chance et que votre chérie ne voit pas elle même pas du tout ce qu’est le SPM, rassurez vous il reste encore la grossesse et la ménopause pour prendre toute la mesure de l’influence des hormones sur notre pauvre petit corps !!

J’espère que vous aurez aimé cette article, et que cela aura pu vous aidez. Bisous à vous les ami(e)s !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *